Johnny :

Eddy, Eddy

J'sais pas pourquoi je m'accroche à toi comme ça

C’est bien joli, tes fantaisies

J'y crois, j'y crois et tu te fous de moi

Johnny, Johnny

Mais oui on me l'avait dit mais rien n'y change

Que toi, Johnny, t'es pas un ange

Tu mens, tu mens et moi, je plonge dedans

Oui mais moi quand tes beaux yeux me dévisagent

Et qu'ils me promettent les cieux, c'est bon

Moi je fonds, je décolle et dans tes bras, je m'envole

Hé mon Titi,

Je sais, je sais, t'es rien qu'un gigolo

Mais tu me rends dingo, je t'ai dans la peau

Je t'attends, je t'attends et toi, toi, tu fous le camp…

Oui mais moi quand tes beaux yeux me dévisagent

Et qu'ils me promettent les cieux, c'est bon

Moi je fonds, je décolle et dans tes bras, je m'envole

Quand tu me souris

Franky, mon chat, mon rat, j'suis ta souris

Mais c'est moi qui cours vers toi, toujours

Je t'en prie, je t'en prie, emmène-moi dans ta vie

Mon cœur et mon amour, à toi, toujours...

Je t'en prie, je t'en prie, emmène-moi pour la vie...

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now